Âge tendre, de Clémentine Beauvais, est un livre qu’on lit le sourire aux lèvres : Valentin, élève de 3ème réservé et angoissé, est envoyé dans le Pas-de-Calais dans le cadre de son Service Civique Obligatoire. Il passe dix mois à l’unité Mnémosyne de Boulogne-sur-Mer, un centre pour personnes âgées atteintes d’Alzheimer, qui est aménagé pour ressembler à un village des années 60.

Ce que nous lisons est son rapport de stage, rédigé sur un ton comique et attachant.

Cette expérience sortira Valentin de sa zone de confort et le poussera à s’engager dans des projets fous, à faire des rencontres enrichissantes et, comme il le dit en conclusion, à « se développer en tant qu’individu ». Ses 378 pages de rapport de stage (au lieu des 30 pages maximum autorisées !) suffiront largement, j’en suis sûre, à convaincre ses professeurs qu’il a grandi !